Darfour : Béchir attaque violemment les USA





Khartoum - AFP Le président soudanais Omar Hassan El Béchir a violemment attaqué les Etats-Unis et les Islamistes, accusant les premiers d’avoir saboté les négociations de paix sur le Darfour et les seconds d’attiser le conflit dans cette région de l’ouest du pays. «Le gouvernement ne craint pas la résolution des Nations unies (prévoyant des sanctions pétrolières contre le Soudan, pour son incapacité à résoudre la crise du Darfour). Il est prêt à toutes les éventualités et ne s’agenouille que devant Allah le Tout-Puissant», a déclaré le président Béchir qui s’adressait à une délégation de l’Etat d’Al Gezira (Centre). Les Etats-Unis ont exercé des pressions sur les membres du Conseil de sécurité mais ils «ont échoué à obtenir ce qu’ils voulaient, car la résolution votée est moins mauvaise que ce que nous attendions», a dit le président Béchir. Il a exprimé sa «gratitude pour les vrais amis du Soudan qui se sont dressés contre le premier projet de résolution injuste» en citant la Chine, la Russie, le Pakistan et l’Algérie. Le général Béchir a accusé les Etats-Unis d’être «derrière l’échec des négociations d’Abuja», au Nigeria, en présentant leur projet de résolution sur le Darfour à l’ONU, alors que les négociations étaient en cours, ce qui, selon lui, a poussé les rebelles à adopter des positions rigides et à refuser de signer le protocole humanitaire qu’ils avaient accepté. Le président a ajouté que son gouvernement allait poursuivre ses efforts pour résoudre les problèmes du Darfour, en dépit de l’échec des négociations.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com