Nationale B (2ème J) : E.M.M. et J.S., la belle surprise





On s’y attendait, puisqu’avant le démarrage de la saison, on pensait effectivement que ce nouvel exercice serait pleinement disputé et que les points seront chèrement acquis. Sur un autre plan, les observateurs et autres pronostiqueurs ont été sans nul doute déroutés par l’émergence de deux clubs qu’ils n’attendaient sûrement pas, à savoir EMM et JS, lesquels sans crier gare se sont emparés du leadership au terme de cette seconde ronde. Les présumés favoris de la compétition sont pour le moment en proie à certaines difficultés et n’arrivent pas à s’imposer. * Confirmation par-ci… Dans le chapitre confirmation, la palme revient incontestablement aux deux inattendus leaders actuels, en l’occurrence EMM et JS. La performance du premier nommé est à saluer cependant très bas dans la mesure où il s’agit d’un nouveau promu. Mais un néo-promu loin d’être néophyte sachant que le club mahdois appartenait à l’élite et semble bien décidé à redorer son blason et retrouver sa gloire d’antan. En tout cas, l’OK en sait quelque chose, puisqu’il n’a pu éviter la défaite, bien qu’il se soit bien défendu. Le second larron à louanger n’est autre que Jendouba Sport qui semble également déterminé à rompre avec cette mauvaise habitude de fréquenter la zone des relégables avant de parvenir à sauver sa peau. Pour leur deuxième sortie, cette fois sur leurs bases, les «Noir et Rouge» ont trouvé toutefois quelques difficultés pour venir à bout d’une valeureuse équipe arianaise qui n’a point démérité, ne s’inclinant que par la plus petite marge. Ne terminons pas ce chapitre confirmation sans y inclure l’ESHS pour le nul ramené de son déplacement à Bizerte. Bien que menés au score par deux buts, les Soussiens ont trouvé la force morale pour revenir dans la rencontre et éviter la défaite. A saluer également la performance du néo-promu, le CSK, lequel pour sa première apparition sur ses terres en Nationale B, s’est distingué en épinglant à son tableau de chose l’ASD, annoncée pourtant un solide prétendant à l’accession. * …Déroute par-là ! Il s’agit sans aucun doute du COM qu’on présentait comme un véritable épouvantail de la compétition mais qui n’arrive cependant pas à retrouver son équilibre. Il a ainsi permis à l’ASK de panser ses blessures à ses dépens. Les Kasserinois étaient, il faut bien le dire, animés d’un désir ardent de se racheter après leur déconvenue de la semaine dernière chez eux. Ce qui est sûr c’est que le COM doit se ressaisir au plus vite pour espérer jouer un rôle prépondérant dans ce championnat. Il en est de même pour la JSK qui n’a pas confirmé son statut de grand favori en allant mordre la poussière à Gabès devant un ASG avide lui aussi de rachat. Les Aveniristes ont pu ainsi tranquilliser leurs supporters et prouver que la défaite concédée sept jours plus tôt sur ce même terrain n’était qu’un accident de parcours… Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com