Le Nouvel Entraîneur E.S.T. : «Un challenge exaltant»





Il a 53 ans (il est né le 13 juin 1951). Il a été footballeur en Suisse avant d’embrasser la carrière d’entraîneur. Il a exercé au FC Sion, au FC Bâle avant de débarquer au Cameroun pour diriger le Tonnerre de Yaoundé, puis en RC Congo et en Grèce. Interrogé à propos de sa nouvelle expérience en Tunisie, à la tête de l’Espérance, Claude Andrey nous a affirmé ce qui suit : «Je connais l’Espérance de réputation. Je l’ai même vu jouer devant le C. Africain à Radès il y a deux saisons. Je suis en mesure d’affirmer aujourd’hui que le challenge en vaut la peine, le club vise la Ligue africaine des Champions et les deux titres nationaux. Cela représente une grosse motivation pour moi. Reste à travailler en parfaite harmonie pour atteindre les objectifs visés». Le nouvel entraîneur espérantiste a assisté dimanche aux rencontres EST - CAB Espoirs et seniors et devait entamer ses fonctions hier après-midi au Parc B. J.B. ________________ * Des signes de redressement Même s’il est difficile de juger objectivement la prestation de l’Espérance de dimanche, vu que l’adversaire cabiste était composé essentiellement de réservistes et d’éléments jeunes, il y avait quand même des signes de redressement évidents. Et puis, il était clair que les joueurs sang et or ont eu du mal à se concentrer sur un match qui n’a été été confirmé que le samedi soir. Cela dit, sur le terrain, les camarades de Badra ont dominé outrageusement leurs vis-à-vis, collectivement les corners, les occasions de buts et scorant à trois reprises par l’intermédiaire de Ouji, Zitouni et Melki. Ainsi, l’Espérance a assuré encore une fois l’essentiel en empochant trois points qui lui permettent de coller au peloton de tête. Mais les satisfactions étaient aussi évidentes au niveau de la tenue physique (fraîcheur et agressivité) et au plan tactique dans le mesure où les Ouji, Souayah, Clayton et Zaïem ont joué un rôle important. Invité à juger la prestation des siens, Larbi Zouaoui, l’entraîneur intérimaire nous a affirmé après la rencontre ce qui suit : «Notre objectif de départ était d’engranger trois points et demeurer concentrés de bout en bout. On a réussi à gagner, mais la concentration était bien difficile car le match était incertain jusqu’à samedi soir. Je retiens aussi la bonne réaction de l’équipe à la fin du match, ce qui prouve la bonne condition physique du groupe et la stabilité dans le rendement. Quant au football beau et efficace, il faudra peut-être patienter quelque peu. Il ne faut donc pas trop demander aux joueurs qui vivent sous une pression constante et surtout les plus expérimentés parmi eux car ils ont toujours une réputation à défendre». Ainsi, après deux succès de suite, les Sang et Or semblent marcher vers de nouvelles conquêtes à commencer par celle de dimanche prochain en Ligue des Champions face au Supersport United d’Afrique du Sud. - Ouji OK, Melki en hausse Au niveau individuel, la rencontre de dimanche face au CAB a donné à voir un Abdelkrim Ouji en très bonne forme. Outre le but initial qu’il a marqué, il a laissé entrevoir de très bonnes dispositions techniques et tactiques donnant le tournis à ses anges gardiens. L’autre satisfaction est venue de Mourad Melki. Celui-ci, même s’il n’a pas encore retrouvé la totalité de ses sensations, il a démontré qu’il est sur la bonne voie, terminant le match assez fort et marquant un joli but. De bon augure pour la suite car l’Espérance a bien besoin ces temps-ci du meilleur Melki pour combler certaines lacunes au niveau de la récupération et du punch en attaque. - EST - Supersport : dimanche soir Cette fois-ci, l’Espérance ne recevra pas son adversaire de la Ligue des champions un samedi. En effet, la rencontre EST - Supersport est programmée pour le dimanche 26 septembre à partir de... 20h30. Ce sera l’occasion pour les Sang et Or d’assurer leur qualification aux demi-finales en arrachant au moins le point du nul. - Un trio libyen La rencontre Espérance - Supersport United de dimanche prochain sera dirigée par un trio arbitral libyen dirigé par le très connu dans nos terrains Abdelhakim Chalmani qui sera secondé par Jamel Haouani et Faouzi Hachoumi. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com