Jardins d’enfants et garderies scolaires : Un contrôle intensif pour réprimer les infractions





Mme Néziha Ben Yedder, ministre des Affaires de la Femme, de la famille et de l’enfance a tenu, hier, une conférence de presse au cours de laquelle elle a mis en exergue les dispositions prises à l’occasion de la nouvelle rentrée scolaire en matière de contrôle des jardins d’enfants et des garderies scolaires. Tunis - Le Quotidien L’objectif du ministère a souligné, d’emblée, Mme Néziha Ben Yedder, est de mettre sous contrôle tous les espaces offrant des services d’encadrement et d’animation au profit des enfants en âge précoce et les élèves en dehors du temps scolaire. L’intérêt de renforcer le contrôle et de multiplier les visites d’inspection dans ces espaces est dicté par les résultats des campagnes menées dans ce sens par le ministère et qui ont relevé une tendance d’un bon nombre de ces espaces à faire fi des normes régissant l’activité de ces structures telles que définies dans le cahier de charges. Au cours d’une première campagne qui a eu lieu les 17 septembre et 15 novembre 2003 et qui a touché 2154 jardins d’enfants sur un total de 2422, il s’est avéré que 1097 jardins d’enfants opèrent conformément aux règlements définis dans le cahier des charges. Des infractions ont été relevées chez 960 jardins d’enfants en matière d’hygiène, de sécurité ou des activités d’encadrement pédagogique qui y sont offertes. Cette même opération de contrôle a permis de découvrir que pas moins d’une centaine (100) de jardins d’enfants opèrent sans aucune autorisation légale... Le cas de ces jardins d’enfants anarchiques situés souvent dans les quartiers populaires relève en fait de la compétence des structures municipales locales. Les municipalités auront ainsi à déployer davantage d’efforts en matière de contrôle, a souligné Mme Ben Yedder qui a précisé que l’intervention du ministère a abouti d’autre part à la fermeture de près de 97 jardins d’enfants qui ne réunissent pas les conditions élémentaires pour l’exercice de ce genre d’activité. L’opération coup de poing engagée lors de cette première action de contrôle a permis, selon la ministre, de réduire le nombre d’établissements en infraction. La deuxième opération de contrôle menée en 2004 et qui a touché 2053 jardins d’enfants a ainsi montré que seulement 18 jardins d’enfants étaient en infraction. * Une nouvelle réglementation En matière des garderies scolaires, Mme Néziha Ben Yedder a affirmé que ce type d’établissements devrait être soumis très prochainement à une nouvelle réglementation définie dans un cahier des charges. En ce qui concerne les clubs d’enfants, Mme la ministre a indiqué que le programme de mise à niveau de ces établissements qui a déjà touché 24 clubs en 2002 et 31 clubs en 2003, devrait se poursuivre durant les années 2004-2005 et 2006. 87 clubs seront à cet effet créés avec une moyenne de 29 clubs par an. Pour ce faire, un budget de plus de 5 millions de dinars a été consacré à cet effet. Les différents autres établissements et structures liés au secteur de l’enfance et relevant du ministère tels que les centres intégrés, les complexes pour enfants ainsi que les villages SOS devraient de même faire l’objet d’un programme de mise à niveau afin de moderniser les services qui y sont offerts, a souligné Mme Néziha Ben Yedder. Et de noter que sept nouvelles Directions régionales chargées des affaires de la femme, de la famille et de l’enfance devraient voir le jour très prochainement dans les gouvernorats de Tunis, Siliana, Kasserine, Gafsa, Médenine et Nabeul. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com