Les associations sèchent l’Ecole





Un élève passe quotidiennement et en moyenne six heures en classe. Il écoule le reste de son temps généralement dans la rue. La rue, n’est pas forcément l’endroit idéal pour encadrer cette jeunesse à la croisée des chemins Voilà ce qui nous amène à poser la problématique du rôle de la société civile. Il y a, en effet 7000 associations qui opèrent un peu partout aux quatre coins du pays. Cela veut dire qu’il y a de la place pour les jeunes dans ces vastes espaces… Donc la vocation de quelques-unes de ces associations est de s’occuper de ces adolescents. Assistance, encadrement et soutien sont des enseignes dont nos associations devraient faire leur fonds de commerce d’autant plus qu’elles reçoivent de l’argent pour s’acquitter de cette tâche! En réalité, un observateur averti aurait déduit que la rentrée scolaire devrait coïncider avec la reprise des activités des associations concernées. Car le terrain demeure le seul espace pour aider les jeunes à se rapprocher des grandes valeurs. Malheureusement le constat est assez désolant pour conclure que bon nombre de ces associations font désormais l’école buissonnière! A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com