E.O.G.K. : L’efficacité offensive en question





Pour sa deuxième rencontre consécutive, l’EOGK n’a pas réussi à signer le moindre but. Pourtant, ce ne sont ni la volonté, ni les occasions de buts qui sont en cause. Cela s’est vérifié dimanche face au CSS où l’ensemble banlieusard a multiplié les attaques, sans pour autant arriver à marquer de buts. Les défaites étriquées face à l’EST et le CSS en l’espace d’une semaine montrent, si besoin est, que que le compartiment défensif de l’équipe fournit un bon rendement dans l’ensemble. Mais c’est la concrétisation qui manque le plus à la formation de Chargui. Ce dernier a avoué à l’issue de la rencontre face au CSS : «Je suis satisfait du rendement de l’équipe qui est descendue sur le terrain avec un esprit de gagneur et a failli, à maintes reprises, trouver la faille. Encore une fois, c’est le métier et l’expérience qui ont fait la différence, puisque les Sfaxiens sont arrivés à marquer la seule véritable occasion qui s’est présentée à eux, alors que mes joueurs ont raté bon nombre d’occasions et un méritoire résultat de parité. Il ne nous reste qu’à travailler encore plus pour remédier à cette carence offensive et améliorer notre rendement général...». En attendant, la formation goulettoise va mettre les bouchées doubles pour préparer son match de la 4ème journée contre le ST. Une rencontre qui semble, apparemment, moins ardue que les deux précédentes. Mais chaque match a sa vérité et la réalité du terrain sera le seul juge pour départager les deux équipes. L’EOGK est avertie, car une nouvelle contre-performance risque d’installer le doute dans le groupe. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com