Liban : Joumblatt déclare la guerre





Beyrouth - AFP Le chef druze libanais Walid Joumblatt, rangé désormais dans l’opposition, refuse de traiter avec le président Emile Lahoud et réclame la fin de l’ingérence de la Syrie dans les affaires intérieures libanaises. Le député Joumblatt, fort d’un bloc de 18 parlementaires, a répété dans une interview télévisée qu’il ne composerait pas avec Lahoud. Présent ou représenté au gouvernement depuis 1984 -excepté les deux années qui ont suivi l’élection de Lahoud en 1998- cet héritier d’une famille féodale druze a opté pour la démission de ses trois ministres du gouvernement. «Je ne veux pas légitimer un pouvoir anticonstitutionnel et illégitime», a martelé Joumblatt, un des 29 membres du parlement (128 sièges) qui ont voté contre l’amendement de la constitution qui a maintenu Lahoud au pouvoir. Le «seigneur de Moukhtara», le fief des Joumblatt installés depuis le XVIe siècle dans la montagne du Chouf, au sud-est de Beyrouth, est catégorique : «Aucune cohabitation, quelle qu’elle soit, n’est et ne sera possible avec Emile Lahoud». Cet ancien chef de milice pendant la guerre du Liban (1975-1990) avait boycotté il y a six ans l’élection de Lahoud, ancien commandant en chef de l’armée.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com