C.A. : Chamboulements dans tous les compartiments





A première vue, on ne peut pas dire que le bilan de début du CA ne soit pas à la hauteur des ambitions du club. D’autant plus que l’équipe a connu un grand mouvement de joueurs au cours de l’inter-saison. Donc, malgré cela l’équipe fait partie du quatuor de tête et a entamé de façon honnête la Ligue arabe des champions en réalisant le nul à l’extérieur. Même si les Clubistes ont raté une victoire à leur portée qui aurait formalisé le match retour. Toutefois, ceux qui suivent l’équipe de plus près ont certainement constaté que l’équipe souffre de quelques failles auxquelles Stambouli s’ingénie à trouver le remède. C’est que les bons résultats obtenus jusqu’à présent ne doivent pas cacher le fait que la manière laisse encore beaucoup à désirer. Disposant de joueurs de qualité à foison, Stambouli n’en arrive pas moins à trouver la formule idéale à même d’assurer la stabilité défensive alliée à l’efficacité offensive. En somme, le coach français n’a toujours pas réussi à déceler le onze type capable d’assurer à l’équipe un certain équilibre entre les différentes lignes et par de là une osmose entre les joueurs. Résultat, l’entraîneur clubiste est amené à revoir son onze titulaire à chaque sortie. Et les compartiments les plus touchés par ce tâtonnement sont justement ceux qui peuvent donner une meilleure assise à l’équipe. A savoir l’axe central de la défense où à chaque sortie on a droit à un duo différent, ainsi que l’attaque qui connaît le même sort. Et ce sera à nouveau le cas pour le match de demain face à l’E.S.Zarzis, et cette fois d’autres postes seront également réaménagés. Ainsi, les changements toucheront cette fois tous les compartiments du jeu, sauf le poste de gardien. En effet, Stambouli optera pour l’intégration de Touré au poste de pivot en lieu et place de Wissem Yahia. Ce dernier sera quant à lui reconverti en arrière latéral droit où il trouvera à ses côtés, a priori, un axe central composé du duo Marzouki - Ben Zekri. Tandis que Toujani sera aligné en tant que latéral gauche. En ce qui concerne le compartiment que nous avons évoqué en premier, à savoir l'entre-jeu, on y trouvera, outre Touré, Ouertani pour la récupération ainsi que Khalfaoui et Sellami qui seront appelés à organiser le jeu, respectivement à droite et à gauche. Enfin, l’attaque sera animée par la paire Traoré et Karoui, préférée aux ex-Béjaois Selliti et Missaoui. Et si pour le premier il s’agit d’un choix tactique, Stambouli juge que Missaoui n’est pas encore au top physiquement après sont retour de blessure. Et quand on sait que le virevoltant international clubiste trouve l’essence de son jeu dans la vivacité, on comprend aisément l’argument du coach français. A souligner que les Clubistes, qui ont regagné Tunis jeudi dernier, au lendemain du match de Coupe arabe à Beyrouth, se sont immédiatement attelés à la tâche. En prévision du match de demain, les gars de Bab Jedid ont renoué avec les entraînements dès le lendemain matin, avec une seule séance au programme. Même menu au programme d’hier avec une seule séance, mais cette fois l’après-midi. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com