Message de Bush à la Communauté juive des Etats-Unis : «Bush est l’ami des Juifs»





A l’approche des élections présidentielles américaines, en novembre prochain, les Républicains et le président sortant George W. Bush multiplient les initiatives pour séduire l’électorat juif aux Etats-Unis. Le quotidien saoudien «Okadh» a rapporté de certaines sources israéliennes le contenu d’un message adressé par le président actuel George W. Bush aux chefs de la Communauté juive des Etats-Unis. Le message est contenu dans un petit livre qui fait l’éloge des relations «excellentes» que la Maison-Blanche entretient avec la Communauté juive des Etats-Unis ainsi qu’avec Israël. Ce petit livre d’une publication luxueuse a été envoyé à tous les dirigeants juifs des Etats-Unis. Cette initiative traduit les efforts déployés par les Républicains en vue d’attirer les voix des Juifs qui sont habitués à voter pour le parti Démocrate et ce trois mois avant l’échéance électorale présidentielle aux Etats-Unis. Transcrit sur 26 pages, le message est intitulé «le président Bush, ami de la communauté juive des Etats-Unis». Il passe en revue l’histoire des relations entre Bush et les Juifs américains. Il fait état également des activités du président en vue de se rapprocher de la communauté juive, sa lutte contre «le terrorisme» et son soutien à Israël. * Preuves à l’appui En guise d’introduction, le message souligne que «les Juifs américains savent pertinemment qu’ils ont un ami intime dans la chambre ovale qui les défend constamment». Le petit livre contient aussi des photos illustrant les activités du président Bush pendant les cérémonies juives ainsi que sa visite du camp de concentration d’Aushwitz. Parmi les preuves de son amitié avec les Juifs, Bush cite ses déclarations contre l’anti-sémitisme, contre les propos du chef gouvernement indonésien Mahatir Mohamed, ainsi que les activités de son administration contre le «terrorisme». Il rappelle notamment le communiqué qu’il a émis contre les Brigades d’Al-Aqsa considérées comme organisation «terroriste». Il évoque également l’arrestation de Palestiniens qui collectaient des dons aux Etats-Unis au profit du «Hamas». Dans ce message, Bush exprime par ailleurs, son soutien au plan de retrait de Sharon de la Bande de Gaza. S’agissant du président Yasser Arafat, le message de Bush souligne qu’ «au temps de l’ex-président le Démocrate Bill Clinton, Arafat était le bienvenu aux Etats-Unis. Actuellement il est une «pesona non grata».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com