El Agba : L’épouse violée par le maçon





Il a été recruté par un couple pour des travaux de bâtiment. Alors, il a profité de l’absence du mari pour violer l’épouse. Tunis - Le Quotidien Lorsqu’un Tunisien moyen décide de construire une maison, cela peut prendre des années et des années. C’est que ce genre de projet nécessite un grand budget dont il est souvent difficile d’en disposer. Alors, c’est par étapes qu’on procède selon les moyens de bord et l’argent dont on dispose. C’est ainsi que ces éternels chantiers ont fini par faire partie du quotidien d’une grande majorité de Tunisiens. Et ce sont bel et bien les femmes qui doivent gérer ces interminables travaux, vu que les hommes sont au travail pour ramasser l’argent nécessaire. Et qui dit chantier et travaux, dit forcément maçons et ouvriers. Il n’est pas exclu ainsi que cette promiscuité forcée donne lieu parfois à des dépassements dont il est difficile d’en deviner la fin. En témoigne cette affaire qui a eu lieu, il y a quelque temps, dans un quartier situé du côté d’El Agba (ouest de Tunis). Un couple a, en effet, décidé d’effectuer des travaux dans sa maison. Raison pour laquelle un maçon a été recruté. Après avoir fixé ses besoins, il s’est installé dans la maison. Peu à peu, une petite complicité s’est créée entre l’épouse et le maçon en question. Il faut dire que la dame avait intérêt à sympathiser avec cet artisan pour éviter les mauvaises surprises. A vrai dire, le maçon n’était pas du genre à avaler l’hameçon. Dès lors, il a décidé d’en tirer profit en faisant les yeux doux à sa cliente. Ce petit jeu a pris un peu de temps avant que le maçon ne passe à la vitesse supérieure et change de tactique pour venir à bout de cette dame aguicheuse. Elle ne rata, en effet, aucune occasion pour demander des travaux supplémentaires, usant de son charme, mis en valeur par des vêtements d’intérieur tantôt moulants tantôt transparents. A la longue, ce comportement a commencé à exciter le maçon qui, à bout de force, s’est jeté comme un loup sur la jeune dame, tentant d’assouvir sa faim. Il ne trouva aucune difficulté pour la déshabiller, vu qu’elle était légèrement vêtue. Et malgré sa résistance, elle n’a pas pu échapper au viol. Pis encore, le maçon a encore une fois abusé d’elle après avoir compris que son état ne lui permettait guère de le repousser. Ce calvaire ne prit fin qu’à l’arrivée de l’époux qui n’avait pas besoin d’un rapport circonstancié pour comprendre que sa femme a subi un viol. Il informa immédiatement les agents de l’ordre. Le signalement du maçon a été remis à toutes les unités de police. L’auteur de cette agression a été ainsi arrêté alors qu’il tentait de prendre un bus pour rentrer dans son bled. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com