Tunisie – Serbie-Montenegro (3-2) : Succès inutile





Le miracle n’a pas eu lieu. Face à une Serbie-Montenegro peu compétitive, notre sélection n’a pu faire mieux qu’un trois à deux et quitte ainsi la scène olympique par la petite porte avec des regrets et de déceptions à la pelle. Appelée à scorer à plusieurs reprises pour espérer une qualification miraculeuse, l’équipe de Tunisie est allée droit aux buts adverses mais a failli se faire piéger d’entrée par l’adversaire serbe (4’) et (5’) qui a donné des frissons à Fadhel et à sa défense. Disposée en 4-3-3 mais sans régisseur, la bande à Laâbidi comptait surtout sur l’abattage et la détermination de tous ses éléments pour réussir ce troisième match. A la (13’) Zitouni d’un tir puissant envoyait la balle sur la transversale. Un épisode qui donna des ailes aux nôtres qui allaient multiplier les assauts sur les deux flancs par Jédidi, Ayari et Clayton mais devant une défense adverse repliée, il était difficile d’arriver aux buts de Milolevic. A la (28’) une nouvelle balle arrêtée est envoyée par Merdassi sur la transversale. Décidément la réussite n’était pas au rendez-vous. Dans l’autre camp, Lovre s’est même trouvé seul devant Fadhel mais son tir a été sauvé in-extremis par le gardien tunisien (32’). Les Tunisiens allaient créer de nouvelles occasions mais ni Hagui (35’) ni Létifi (36’) ne trouvèrent le chemin des filets jusqu’à la (40’) quand Clayton arriva à marquer un but splendide d’un tir instantané sur un service royal de Jédidi. Une minute après Létifi manqua l’immanquable à un mètre des filets !!! Quel gâchis ! Tout restait à faire après la pause. Et d’entrée Yahia qui a remplacé Merdassi était sur le point de scorer mais sa reprise de la tête était repoussée par le gardien serbe. L’adversaire, lui, n’a pas non plus baissé les bras. Il a cherché par intermittence à porter le danger devant la cage de Fadhel (53’) et (55’) sans arriver à ses fins. Pour donner plus de consistance à la manœuvre au milieu, Laâbidi remplace Létifi par Ben Yahia (59’). Et c’est au tour de Traoui de gâcher une autre opportunité à la (61’) en tirant mollemment devant le gardien serbe. Et comme en football, celui qui rate finit par encaisser, la Serbie-Montenegro est arrivée à égaliser à la (70’) par Krasic qui a trompé sans peine Fadhel après avoir perforé l’axe central tunisien (1-1). Un but qui coupa l’herbe sous les pieds des Tunisiens. Ces derniers allaient quand même revenir à la charge pour obtenir un penalty à la (78’) que Jédidi devait tirer six fois !!! sur ordre de l’arbitre thaïlandais Aritima. Le but n’a été accordé qu’à la (82’). Du jamais vu !!! Mais ce n’était pas fini. A la (87’) un contre serbe a permis à Vucevic de se trouver seul devant Fadhel pour le battre de près (2-2). Sur le contre, Jédidi centre sur Zitouni qui trompe de la tête le gardien adverse (89’). Une fin de match ouverte et époustouflante mais cette victoire était inutile car nos Olympiques ont raté leurs sorties lors des deux premières rencontres. Formations Tunisie : Fadhel, Boussaïdi, Ayari, Merdassi (Yahia 46’), Hagui, Traoui, Ragued, Clayton, Jédidi, Zitouni, Létifi (B. Yahia 59’). Serbie-Montenegro : Milolevic, Josic, Nesiri, Bisevac, Vucevic, Stepanor, Lazarevic, Delibasic, Renic, Lovre, Krasic (Nikesic 89’). Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com