C.A.B. : Marcos opérationnel





Jamais les Américains n’avaient été involontairement absents d’une finale de 100 mètres nage libre aux Jeux olympiques. C'est chose faite hier avec les éliminations en séries de Jason Lezak, vainqueur des sélections américaines et meilleur performeur mondial de l’année, et d’Ian Crocker. Dans l’histoire des jeux, seules deux finales de 100m nage libre se sont disputées sans Américains. Celle de 1980 aux JO de Moscou, que les Etats-Unis avaient boycottés, et celle de 1896, où deux nageurs s’étaient engagés, un Autrichien et un Hongrois. Crocker, initialement 16ème ex-aequo, devait disputer un barrage et avait l’occasion d’aller en finale. Mais la requalification du Trinidadéen George Bovell a eu raison des espoirs du champion du monde du 100 mètres papillon. Michael Phelps, qui visait le record de sept titres olympiques établi par Mark Spitz en1972, à Munich, ne fera pas mieux qu’une passe de six.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com